Détails de la conférence

Le 11 nov. 2022

Lieu Hôtel Château Bromont et virtuelQCCanada
Événements

Agentivité sexuelle, plaisir et handicap à la lumière des théories «crip»

Agentivité sexuelle, plaisir et handicap à la lumière des théories «crip»

Présentée par : Julie Beauchamp, Ph.D., Julie Lavigne, Ph. D. et Isabelle Wallach, Ph.D.

 

Résumé de la présentation

Comment s’articule l’actualisation des droits sexuels et du plaisir sexuel des personnes en situation de handicap? Quelles sont les multiples réalités des personnes en situation de handicap? Comment déconstruire la désexualisation systémique et la vision capacitiste de la sexualité? Comment transformer les normes hétéronormatives de la désirabilité? (Lavigne, 2017). La communication, qui s’appuie sur la littérature scientifique, présentera différents enjeux associés à la sexualité des personnes en situation de handicap (significations, accès à la sexualité, scripts sexuels, intersection des oppressions/disparités, diversité des identités, résistance, etc.) et proposera des pistes de réflexion et d’interventions à la lumière des notions de l’agentivité sexuelle (Wilkerson, 2002) et du plaisir sexuel ainsi que des théories crip (McRuer, 2006). Cette communication s’inscrit dans les approches de la justice sociale sexuelle.

 

Les conférencières

Beauchamp, Julie

Julie Beauchamp détient un doctorat en sexologie de l’Université du Québec à Montréal. Elle est professeure adjointe au Département de psychiatrie et de neurosciences de l’Université Laval. Elle s’intéresse aux enjeux liés à la sexualité, à la diversité sexuelle et de genre et au vieillissement, plus spécifiquement aux questions d’équité, d’inclusion/exclusion sociale et au développement de pratiques inclusives. Elle est chercheure membre de VITAM – Centre de recherche en santé durable, du Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale et chercheure affiliée à la Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres de l’UQAM.

Lavigne, Julie

Julie Lavigne est historienne de l’art et professeure titulaire au Département de sexologie de l’UQÀM. Elle est membre professeure du Réseau québécois en études féministes et de l’Institut d’études et de recherches féministes. Après avoir obtenu son doctorat en histoire de l’art de l’Université McGill, elle a effectué un stage postdoctoral au Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal (CRÉUM). Ses recherches portent sur l’art contemporain féministe, la représentation de la sexualité en art et dans les téléséries et la pornographie féministe et queer. Elle a publié l'ouvrage La traversée de la pornographie aux éditions du Remue-ménage. Elle a aussi codirigé un numéro de Recherches Féministes sur Femmes et pouvoir érotique. Elle a aussi publié des textes dans les revues Glad !, Feminist Media Studies, Genre, sexualité & société, Recherches Féministes, Les Ateliers de l’éthique, Symposium: Revue canadienne de philosophie continentale, Protée.

Wallach, Isabelle

Isabelle Wallach est anthropologue et professeure au Département de sexologie de l’UQAM. Spécialisée dans le domaine de la sexualité et du vieillissement, ses recherches portent sur les perceptions de l’apparence chez les femmes âgées, l’usage de produits sexopharmaceutiques chez les hommes âgés, la diversité sexuelle et de genre et la sexualité en contexte de soins palliatifs. Isabelle Wallach est chercheure affiliée au Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale, à la Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres de l’UQAM, à l’IREF et membre de l’équipe VIES (vieillissements, exclusions sociales et solidarité).