Détails de la conférence

Le 11 nov. 2022

Lieu Hôtel Château Bromont et virtuelQCCanada
Événements

Handicap et sexualité : vers une reconnaissance du droit au plaisir

Handicap et sexualité : vers une reconnaissance du droit au plaisir

Présentée par : Gwendoline Lüthi

Autrices et auteurs de la recherche : Gwendoline Lüthi et Paméla Plourde, sexologue

 

Résumé de la présentation

Taboue et invisibilisée, la sexualité des personnes en situation de handicap est fréquemment abordée sous l’angle de la médicalisation et dans une visée de réduction des risques. En effet, le plaisir, le désir, la jouissance et l’érotisme sont des thématiques particulièrement effacées lorsqu’il est question d’aborder la santé sexuelle de ces populations. Ces dernières ont peu accès à une éducation à la sexualité positive, inclusive et adaptée à leurs besoins qui reconnait leur droit à la sexualité et leur agentivité sexuelle; cette invisibilisation de leurs réalités et de leur pouvoir d’agir nuit à leur épanouissement sexuel et leur autodétermination sexuelle. Par conséquent, cette présente conférence souhaite pallier ces lacunes en abordant, dans un premier temps, la sexualité des personnes en situation de handicap avec une approche positive et en offrant, dans un deuxième temps, des outils d’intervention inclusifs exempts de capacitisme, d’hétérosexisme, et d’âgisme aux sexologues rencontrant ces populations dans le cadre de leur pratique professionnelle.

 

La conférencière

Lüthi, Gwendoline

Après son baccalauréat en travail social et son mémoire « Début de l’âge adulte et sexualité : quelles sont les normes chez les jeunes filles de 18 à 22 ans en Suisse romande ? », Gwendoline a immigré à Montréal en août 2017 pour venir faire un baccalauréat en sexologie. Atteinte d’un handicap depuis sa naissance, la sexualité et ce qui l’entoure ont toujours été des sujets importants et mystérieux pour elle. Son parcours de santé atypique l’a donc obligé à redéfinir et à explorer ces notions à sa façon, lui donnant ainsi l’occasion d’avoir une vision différente. Elle développe à travers le temps de l’intérêt pour une approche anticapacitiste en sexologie, car elle remarque que les enjeux des personnes en situation de handicap sont peu abordés dans le parcours typique du baccalauréat en sexologie. Depuis 2019, elle développe et gère le projet de balado Au Coin du Brasier en collaboration avec la Fédération Québécoise pour le Planning des Naissance (FQPN). Il s'agit d'un projet à visée pédagogique portant sur la santé sexuelle et reproductive des femmes et personnes issues de la diversité de genre en situation de handicap. Elle a aussi participé à l’écriture de la revue 002 de Les 3 sex* sur la thématique des « Sexualités oubliées ». Elle adopte avec conviction une approche féministe intersectionnelle pour aborder et comprendre l'articulation des discriminations envers les personnes en situation de handicap.